Navigation – Plan du site
Varia

Le système du dégoût. Diderot critique de Boucher

Colas Duflo

Résumés

Une esthétique se définit autant par ce qu’elle refuse que par ce qu’elle accepte. Celui qui, comme Diderot, prétend justifier ses jugements esthétiques, doit expliciter ses dégoûts aussi bien que ses admirations. C’est pourquoi on peut travailler à comprendre l’esthétique de Diderot et à en vérifier la cohérence en étudiant aussi ce qu’il rejette. De ce point de vue, la place accordée à la peinture de Boucher dans les Salons est exemplaire. Il s’agit ici de rendre compte des différents aspects de ce que Diderot appelle « la fausseté de Boucher ». En refusant d’approuver tant l’engouement général que l’admiration des peintres pour Boucher, Diderot invente une nouvelle position, celle du critique philosophe.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Colas Duflo, « Le système du dégoût. Diderot critique de Boucher », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 29 | 2000, mis en ligne le 18 juin 2006, consulté le 19 octobre 2017. URL : http://rde.revues.org/88

Haut de page

Auteur

Colas Duflo

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org