Navigation – Plan du site
"Celui qui prendrait ce que j'écris pour la vérité serait peut-être moins dans l'erreur que celui qui le prendrait pour une fable"

Fable et vérité : stratégies narrative et discursive dans les écrits de Diderot sur le colonialisme

Anthony Strugnell
p. 35-46

Résumés

Dans ses remarques sur la nature de l’écriture dans Jacques le fataliste, le narrateur identifie, non seulement les stratégies qui sous-tendent la fonction heuristique du discours romanesque de Diderot, mais aussi celles qu’on retrouve dans son di:cours sur le colonialisme. Ayant tracé les rapports intellectuels et esthétiques qui lient Jacques le fataliste et le Supplément au Voyage de Bougainville, nous étudions ensuite la façon dont Diderot cherche à fléchir, par l’emploi de ces mêmes stratégies dans ses contributions à l’Histoire des deux Indes, la trajectoire de l’ouvrage.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Anthony Strugnell, « Fable et vérité : stratégies narrative et discursive dans les écrits de Diderot sur le colonialisme », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 30 | 2001, 35-46.

Référence électronique

Anthony Strugnell, « Fable et vérité : stratégies narrative et discursive dans les écrits de Diderot sur le colonialisme », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 30 | avril 2001, mis en ligne le 17 juin 2006, consulté le 22 août 2017. URL : http://rde.revues.org/71

Haut de page

Auteur

Anthony Strugnell

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org