Navigation – Plan du site
"Celui qui prendrait ce que j'écris pour la vérité serait peut-être moins dans l'erreur que celui qui le prendrait pour une fable"

Diderot et la lutte parlementaire au temps de l’Encyclopédie

Young-Mock Lee
p. 93-126

Résumés

On a pu rapprocher le nom de Diderot, auteur de l’article AUTORITÉ POLITIQUE de l’Encyclopédie (1751), et celui de Le Paige, principal animateur et idéologue de la résistance parlementaire (et) janséniste aux jésuites et au pouvoir royal. En effet, la modération inaccoutumée des Nouvelles ecclésiastiques, la feuille clandestine du mouvement, envers Diderot, chef du parti « encyclopédique ». pourrait être éclairée par l’attitude du philosophe qui, alors du côté des partisans de l’absolutisme, n’en est pas moins le défenseur décidé (mais nécessairement prudent) des droits de « remontrance » et de critique, sinon du contrôle politique du Parlement. L’étude détaillée des positions du parti janséniste (le « figurisme », les thèses de Le Gros), et des références de l’article de Diderot (notamment le modèle fourni par Henri IV et les Mémoires de Sully), montre des sources communes (Duguet) et des choix politiques proches qui, par-delà des différences doctrinales considérables et des oppositions frontales, peuvent expliquer de manifestes ménagements réciproques.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Young-Mock Lee, « Diderot et la lutte parlementaire au temps de l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 30 | 2001, 93-126.

Référence électronique

Young-Mock Lee, « Diderot et la lutte parlementaire au temps de l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 30 | avril 2001, mis en ligne le 17 juin 2006, consulté le 29 mars 2017. URL : http://rde.revues.org/64 ; DOI : 10.4000/rde.64

Haut de page

Auteur

Young-Mock Lee

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org