Skip to navigation – Site map
L'Encyclopédie

Le Mercure galant (1672-1710) : un jalon significatif sur la voie de l’encyclopédisme des Lumières

Le Mercure galant (1672-1710), an important step on the road to Enlightenment encyclopaedias?
Barbara Selmeci Castioni and Adrien Paschoud
p. 143-167

Abstracts

This article attempts to provide a place for Le Mercure galant (1672-1710) in the intellectual landscape which made the Encyclopédie possible, by emphasizing its founder and director Donneau de Visé’s intellectual preoccupations and editorial choices, which can be compared to the programme defined by Diderot and D’Alembert. It was a collaborative, but also reasoned and critical, enterprise giving an unaccustomed amount of space to the mechanical arts thanks, in particular, to an innovative use of engravings. While taking account of the differences between the two undertakings, both on the textual level (the periodical’s openness as opposed to the dictionary’s alphabetical closure) and from the epistemological point of view (unlike the periodical, the Encyclopédie includes serious reflection on the languages used to transmit knowledge), this article tries to bring out a surprising parallel, in an invitation to further research.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2020.
http://www.cairn.info/revue-recherches-sur-diderot-et-sur-l-encyclopedie-2016-1-page-143.htm

Outline

Collaborations : de la galanterie à l’encyclopédisme
Pour l’amour des arts : « le besoin de figures »

First lines

Source documentaire privilégiée notamment par les historiens, les historiens de l’art et les musicologues du Grand Siècle, le Mercure galant, fondé par Jean Donneau de Visé en 1672, est encore largement considéré par la critique comme un périodique culturel mondain, réputé pour sa bigarrure, sa légèreté et sa complaisance politique. l’voir un jalon significatif sur la voie de l’encyclopédisme des Lumières peut sembler déroutant. À l’évidence, les ambitions du périodique, en termes de diffusion des savoirs et de démolition des préjugés, sont sans commune mesure avec celles de « la machine de guerre » que constitue l’Encyclopédie de Diderot et D’Alembert. Toutefois, la lumière que celle-ci jette rétrospectivement sur celle-là permet de souligner certaines caractéristiques inédites du Mercure galant, qui en font un témoin privilégié du laboratoire encyclopédique que constitue aussi le XVIIe siècle.

Il ne s’agit pourtant pas de considérer le Mercure galant comme un nouveau gisement de so...

Top of page

References

Bibliographical reference

Barbara Selmeci Castioni and Adrien Paschoud, « Le Mercure galant (1672-1710) : un jalon significatif sur la voie de l’encyclopédisme des Lumières », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 51 | 2016, 143-167.

Electronic reference

Barbara Selmeci Castioni and Adrien Paschoud, « Le Mercure galant (1672-1710) : un jalon significatif sur la voie de l’encyclopédisme des Lumières », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [Online], 51 | 2016, Online since 25 November 2018, connection on 25 June 2017. URL : http://rde.revues.org/5394 ; DOI : 10.4000/rde.5394

Top of page

About the authors

Barbara Selmeci Castioni

Fonds national suisse de la recherche scientifique

Adrien Paschoud

Université de Bâle

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo CNL
  • Revues.org