Navigation – Plan du site
L'Encyclopédie

D’Alembert réveillé par l’astronome Lalande

D’Alembert revealed by the astronomer Lalande335
Françoise Launay
p. 335-346

Résumés

Quelques feuillets, la plupart autographes, conservés à la bibliothèque Inguimbertine à Carpentras, nous livrent des informations inédites recueillies par Lalande sur D’Alembert à qui il s’est toujours intéressé. Ces « anecdotes » dont l’astronome était friand proviennent non seulement de collègues où de relations communes entre les deux hommes, mais aussi de la fille aînée de la nourrice de D’Alembert que Lalande a lui-même interrogée en 1784. Au vu de l’exactitude de ce que nous avons pu vérifier, nous pouvons ainsi, à la suite de nos précédentes enquêtes sur la nourrice, le maître de pension et les identités de D’Alembert, lever à nouveau quelques voiles sur son enfance et ses amitiés.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Jusqu’à nos récentes enquêtes sur sa nourrice, son premier maître de pension et ses identités, il n’était guère apparu d’éléments nouveaux permettant de documenter, d’infirmer ou d’enrichir ce qui était dit et répété depuis plus de deux siècles sur la vie privée de D’Alembert (1717-1783). Le journal ou livre de raison de Jérôme Lalande (1732-1807), où l’astronome a consigné tout ce que il a vu, entendu et remarqué d’intéressant entre 1756 et la fin de sa vie, au long de 296 pages remplies de sa fine écriture, n’est hélas pas à la disposition des chercheurs. En revanche, certaines de ses très nombreuses autres notes nous sont heureusement parvenues, parfois sous forme de bribes. C’est le cas de quelques feuillets, la plupart autographes, faisant partie du fonds Raspail de la Bibliothèque Inguimbertine de Carpentras, qui nous ont livré des informations inédites que Lalande avait recueillies sur D’Alembert à qui il s’est toujours intéressé. Ces « anecdotes » dont Lalande était friand, ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Françoise Launay, « D’Alembert réveillé par l’astronome Lalande », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 50 | 2015, 335-346.

Référence électronique

Françoise Launay, « D’Alembert réveillé par l’astronome Lalande », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 50 | 2015, mis en ligne le 25 novembre 2017, consulté le 30 avril 2017. URL : http://rde.revues.org/5316 ; DOI : 10.4000/rde.5316

Haut de page

Auteur

Françoise Launay

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org