Navigation – Plan du site
Lecteurs de Diderot

Inspiration — transformation — interprétation : relire les Dialogues d’exilés de Bertolt Brecht à la lumière de Jacques le Fataliste

Inspiration, transformation, interpretation. The importance of Diderot’s Jacques le Fataliste for a reading of Bertolt Brecht’s Flüchtlingsgespräche
Frank Zippel
p. 198-212

Résumés

L’influence de Diderot sur Brecht est incontestable, surtout en ce qui concerne le domaine des réflexions sur le théâtre. En outre, on peut établir une relation hypertextuelle entre le roman Dialogues d’exilés (Flüchtlingsgespräche), œuvre conçue pendant son exil en Finlande et publié à titre posthume, et Jacques le fataliste. On constate, premièrement, que le texte de Diderot a été la première source d’inspiration du roman dialogué de Brecht, deuxièmement, que plusieurs aspects significatifs du texte de Brecht peuvent être analysés et interprétés comme des reprise et/ou des transformations de certains traits caractéristiques de Jacques le fataliste, enfin, que le procédé du lecteur informé du roman de Diderot offre une piste de lecture éclairante pour le texte de Brecht.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

La poétique brechtienne est sans aucun doute profondément ancrée dans les idées fondamentales du siècle des Lumières. Mais c’est avec Diderot que Brecht partage le plus de traits caractéristiques à savoir un profond scepticisme contre toutes formes de dogmatisme, une certaine confiance dans la force de la raison et du progrès, la conviction de la perfectibilité de l’homme et des conditions sociales ainsi qu’une grande passion pour le théâtre. Il est donc peu surprenant que Brecht ait eu l’intention en 1937 de fonder une « Association Diderot », une association dont le but aurait été de promulguer un nouveau théâtre mondial en établissant à un niveau international des contacts personnels entre les créateurs de théâtre et de films. Brecht avait envoyé son appel resté malheureusement sans conséquences entre autres à W. H. Auden, Erwin Piscator, Jean Renoir, Sergej Eisenstein — pour ne nommer parmi les personnes contactées que les plus célèbres.

Les diverses relations que l’on peut établ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Frank Zippel, « Inspiration — transformation — interprétation : relire les Dialogues d’exilés de Bertolt Brecht à la lumière de Jacques le Fataliste », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 50 | 2015, 198-212.

Référence électronique

Frank Zippel, « Inspiration — transformation — interprétation : relire les Dialogues d’exilés de Bertolt Brecht à la lumière de Jacques le Fataliste », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 50 | 2015, mis en ligne le 25 novembre 2017, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://rde.revues.org/5300

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org