Navigation – Plan du site
Lecteurs de Diderot

Eisenstein, lecteur de Diderot

Véronika Altachina
p. 155-165

Résumés

Serguéï Eisenstein, connu surtout comme l’auteur du fameux Cuirassé « Potemkine », un des géants de l’histoire du cinéma mondial, considéré comme un des « pères du montage », fut un personnage à la culture colossale et protéiforme où la littérature française occupe une place importante. Il était un grand connaisseur des traités esthétiques de Diderot qu’il cite souvent dans sa théorie du montage. Cet article, en examinant les traités d’Eisenstein, permet d’évaluer le rôle des idées de Diderot dans l’élaboration de sa conception du montage.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Aperçu du début du texte

Rostislav Yourénev, cinéaste et théoricien, auteur de plusieurs articles et livres sur Eisenstein, dont il fut l’élève, a comparé le réalisateur au grand projecteur qui capte la lumière de différentes sources pour la pointer sur le sujet de ses recherches. Une des sources des ouvrages théoriques d’Eisenstein fut Denis Diderot dont le nom apparaît souvent dans son texte-clé « Montage, 1937 », ainsi que dans « Montage vertical » (1940) et « Diderot a parlé du cinéma » (1943). Diderot, pour Eisenstein, est une figure qui symbolise l’expérimentation artistique, ce qui explique que son nom soit souvent suivi de ceux de Wagner et Scriabine

Serguéï Eisenstein (1898-1948), considéré comme l’un des géants de l’histoire du cinéma mondial, grand réalisateur, l’un des « pères du montage », auteur, entre autres, du fameux Cuirassé Potemkine (1925), fut un personnage à la culture colossale et protéiforme. La littérature française y occupait une place importante. Il avait appris le français, l’angl...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Véronika Altachina, « Eisenstein, lecteur de Diderot », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 50 | 2015, 155-165.

Référence électronique

Véronika Altachina, « Eisenstein, lecteur de Diderot », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 50 | 2015, mis en ligne le 25 novembre 2017, consulté le 24 juin 2017. URL : http://rde.revues.org/5294 ; DOI : 10.4000/rde.5294

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org