Navigation – Plan du site
Comptes rendus

David Hume, Essais et Traités sur plusieurs Sujets,Tome II. Essais moraux, politiques et littéraires (Deuxième partie), introduction, traduction etnotes, par Michel Malherbe, Paris,Vrin, 2009, 283 p.

Franck Salaün
p. 203-204

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1La publication de ce tome, après la parution du tome I en 1999, du tome IV en 2002, et du tome III en 2004, marque l’achèvement de la traduction des Essais et Traités sur plusieurs sujets. Comme à l’accoutumée, Michel Malherbe nous offre une traduction scrupuleuse et inspirée, précédée d’une Introduction consistante (p. 7 à 34). Signalons les « réflexions sur le vocabulaire économique de Hume » proposées par le traducteur (p. 24-30) qui sont particulièrement utiles.

2On trouvera dans ce volume les seize essais réunis dans le tome II de l’édition de 1777, ainsi que les deux essais posthumes : « Du suicide » et « De l’immortalité de l’âme ». Contrairement à Gilles Robel (Hume, Essais moraux,politiques et littéraires,Paris,PuF,2001),Michel Malherbe s’en tient à l’ordre choisi par Hume. En ce qui concerne les seize essais publiés du vivant de Hume, ils sont consacrés à des questions économiques (I à IX), aux coutumes (X), au « nombre des hommes dans les nations anciennes » (XI), à la question de l’équilibre entre autorité et liberté (XII-XVI),» question à la fois spéculative et pratique qui cristallise la vie politique sous les espèces du bipartisme entre les Whigs et les Tories, et qui alimente les derniers sursauts de la querelle de la succession des Stuarts » (Introduction, p. 19). Quant aux deux essais ôtés de l’édition de 1755 par Hume, au tout dernier moment, et qui ne parurent qu’après sa mort en 1777, ils ont en commun d’entrer en conflit avec les dogmes religieux, ce qui revenait à revendiquer pour le philosophe la liberté de pensée dans les matières religieuses.On comprend la prudence de l’auteur. Ajoutons que la lecture de ces textes confirme, s’il en était besoin, que Hume est bien l’un des maîtres de l’essai.

3On ne peut que recommander chaleureusement cette remarquable édition. Profitons de l’occasion pour saluer le travail effectué, au fil des années, par Michel Malherbe, à la fois l’un des meilleurs spécialistes de l’oeuvre de Hume, son traducteur rigoureux et un infatigable pédagogue.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Franck Salaün, « David Hume, Essais et Traités sur plusieurs Sujets,Tome II. Essais moraux, politiques et littéraires (Deuxième partie), introduction, traduction etnotes, par Michel Malherbe, Paris,Vrin, 2009, 283 p. », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 45 | 2010, 203-204.

Référence électronique

Franck Salaün, « David Hume, Essais et Traités sur plusieurs Sujets,Tome II. Essais moraux, politiques et littéraires (Deuxième partie), introduction, traduction etnotes, par Michel Malherbe, Paris,Vrin, 2009, 283 p. », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 45 | 2010, mis en ligne le 15 janvier 2011, consulté le 19 août 2017. URL : http://rde.revues.org/4778

Haut de page

Auteur

Franck Salaün

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org