Navigation – Plan du site
L’Encyclopédie d’hier, d’aujourd’hui et de demain : remarques et propositions

Le texte contre le livre.

Yannick Séité
p. 267-282

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Cet article s’essaye à évaluer les conséquences intellectuelles de cette réduction du livre au texte à quoi se ramène en définitive toute entreprise de numérisation d’un ouvrage imprimé. Or le livre, dans la pensée des Lumières, n’est pas seulement un objet matériel : il est, au propre, un instrument de pensée. Analyser le sort que la numérisation réserve à tout ce qui, dans l’Encyclopédie, relève du graphique, voir ce qu’il en advient de l’unité de mesure « page » ou « volume », ou encore examiner le destin des errata, ce n’est donc pas nécessairement se perdre dans l’inessentiel. C’est au contraire se donner une chance de comprendre en quoi toute numérisation est aussi une déshistoricisation et en quoi cette déshistoricisation peut représenter un piège pour un lecteur de l’Encyclopédie aujourd’hui.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yannick Séité, « Le texte contre le livre. », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 31-32 | 2002, 267-282.

Référence électronique

Yannick Séité, « Le texte contre le livre. », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 31-32 | Avril 2002, mis en ligne le 16 mars 2008, consulté le 24 avril 2017. URL : http://rde.revues.org/3243 ; DOI : 10.4000/rde.3243

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org