Navigation – Plan du site
Enquêtes et procédures

L’emploi du terme « population » dans l’Encyclopédie

Christine Théré et Jean-Marc Rohrbasser
p. 103-122

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Quelques éléments tirés du corpus électronique1 Que peut apporter le CD Rom à une recherche systématique, en particulier qu’apporte cet outil pour repérer les occurrences d’un terme ? Le choix du mot « population » s’inscrit dans des recherches en cours sur l’état des connaissances « démographiques et économiques » (pour employer une terminologie actuelle) que propose l’Encyclopédie à ses lecteurs au milieu du XVIIIe siècle. « Population » n’étant pas encore définitivement entré dans le vocabulaire, une enquête sur son emploi met au jour un corpus d’articles particulier dont nous savons qu’il ne correspond pas à l’ensemble des textes qui abordent les questions de population dans l’Encyclopédie. Le second objectif, en conséquence, est de caractériser l’originalité du corpus obtenu.
La recherche systématique permet une étude en contexte qui peut être étendue à d’autres mots, donc à d’autres notions. Il est certain que nous n’avons pas exploité toutes les richesses de l’outil ; nous avons pu également repérer quelques difficultés. Cependant, il ne s’agit pas de critique, mais d’exploration, puisque les conclusions auxquelles nous sommes parvenus s’appuient sur l’utilisation de ce nouvel outil.
Nous tenons à remercier Loïc Charles pour son aide précieuse, en particulier dans notre recherche sur les emplois de « population » hors de l’Encyclopédie.
1. Historique du mot
Le premier objectif est de localiser les emplois du mot « population » dans l’Encyclopédie et d’apprécier l’usage d’un terme dont l’emploi, à l’époque, n’est pas encore fermement établi. L’historique du mot « population » avait été fait par Lucien Schöne, en 1893, dans son Histoire de la population française.
2. Il en ressort que le terme avait quasiment disparu de la langue française, alors qu’il avait existé en moyen français (XIVe-XVe siècles) par emprunt au latin, tout comme son antonyme « dépopulation ». Cet ancien emploi recouvrait deux sens : ensemble des habitants d’un lieu et action de peupler. En revanche, la présence du mot est bien attestée en anglais. « Population » apparaît sous la plume de Francis Bacon, en 1597, dans un de ses essais, Of the True Greatness of Kingdoms and Estates.
3. La résurgence du mot en français proviendrait de cette source anglaise. Le premier exemple connu de Schöne se trouve dans les Réflexions sur la propagation de l’espèce humaine, imprimées à la suite de Mes Rêveries, ouvrage posthume de Herman- Maurice de Saxe. Le Maréchal étant mort en 1750, l’emploi est donc antérieur à cette date, mais le texte n’est publié qu’en 1757. Nous savons aujourd’hui que le mot apparaît dès 1682 dans La Métropolitée, d’Alexandre Le Maître4, mais qu’il tarde à faire souche. Dans les deux cas, le sens en est « peuplement ».

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christine Théré et Jean-Marc Rohrbasser, « L’emploi du terme « population » dans l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie, 31-32 | 2002, 103-122.

Référence électronique

Christine Théré et Jean-Marc Rohrbasser, « L’emploi du terme « population » dans l’Encyclopédie », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 31-32 | Avril 2002, mis en ligne le 16 mars 2008, consulté le 24 mai 2017. URL : http://rde.revues.org/2953 ; DOI : 10.4000/rde.2953

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org