Navigation – Plan du site
Chroniques et comptes rendus

Jeannette Geffriaud-Rosso, Diderot et le portrait, Pise, Éditrice Libreria Goliardica, 1998, 228 p.

Marc Buffat

Entrées d’index

Haut de page

Texte intégral

1Le livre de Jeannette Geffriaud-Rosso est intéressant et utile à un double titre.D’abord comme source d’informations sur tout ce qui a trait aux rapports de Diderot et du portrait. Il constitue en effet à cet égard une véritable somme, envisageant la question sous tous les angles et dans toutes les perspectives : recensement et analyse de tous les portraits représentant Diderot et des commentaires que celui-ci en fait ; étude de sa doctrine et de son idéal du portrait, de sa conception des relations entre portrait littéraire et portrait peint, des portraits littéraires que l’on rencontre dans son œuvre, enfin de ce que Jeannette Geffriaud ­Rosso appelle « la magie du portrait », notamment à travers une analyse du conte dialogué Mystification. On voit que le livre envisage aussi bien les portraits qui représentent Diderot que ceux où Diderot représente autrui, aussi bien les portraits en peinture qu’en littérature, les portraits pris dans leur singularité que la théorie diderotienne du portrait en général. Diderot et le portrait, donc, à tous les points de vue, avec une documentation précise et complète qui fait de l’ouvrage un recueil de références tout à fait sûr.
Le deuxième intérêt de ce travail est dans l’analyse des rapports entre les passions et leur expression corporelle et des notions de « vie » et de « chair », d’après le discours de Diderot sur le portrait (celui-ci doit donner « l’illusion de la chair »). Nous sommes en effet là, au centre, non seulement de la doctrine du portrait chez Diderot, mais de l’ensemble de l’esthétique diderotienne. On regrettera seulement que cette analyse ne soit parfois qu’esquissée : étant donné son intérêt on aurait souhaité de plus longs développements.
En résumé, un livre parfaitement documenté sur un sujet qui permet de lier des aspects très divers de l’œuvre de Diderot.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Marc Buffat, « Jeannette Geffriaud-Rosso, Diderot et le portrait, Pise, Éditrice Libreria Goliardica, 1998, 228 p. », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 27 | 1999, mis en ligne le 07 août 2007, consulté le 27 juillet 2017. URL : http://rde.revues.org/1732

Haut de page

Auteur

Marc Buffat

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org