Navigation – Plan du site
La "Lettre sur les aveugles"

La Lettre sur les aveugles et le bâton de la raison

Véronique Le Ru

Résumés

Mon propos est de réfléchir sur le succès et la postérité, notamment dans la Lettre sur les aveugles de Diderot, d’une comparaison introduite par Descartes dans la Dioptrique entre ce qui a trait à la lumière et ce qui a trait au bâton de l’aveugle. Cette comparaison fait sens dans plusieurs types de problèmes que j’essayerai chemin faisant d’expliciter. Ce foisonnement de sens, que l’on pourrait appeler aussi la richesse de la comparaison, explique sans doute son succès et sa postérité. Mais la seule force de ce qui devient, par surdétermination, non plus une comparaison mais une métaphore — la métaphore du bâton — a eu aussi pour effet de brouiller les cartes et de mêler ce qui relève de l’optique et ce qui relève de la théorie de la vision. Nous verrons que Diderot, dans la Lettre sur les aveugles, reconnaît la force de la comparaison cartésienne. Nous verrons aussi que la référence à Descartes, malgré les influences de Berkeley et de D’Alembert sur Diderot, reste plutôt positive et même empreinte d’une certaine admiration.

Haut de page

Entrées d’index

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Véronique Le Ru, « La Lettre sur les aveugles et le bâton de la raison », Recherches sur Diderot et sur l'Encyclopédie [En ligne], 28 | 2000, mis en ligne le 18 juin 2006, consulté le 19 août 2017. URL : http://rde.revues.org/119 ; DOI : 10.4000/rde.119

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page
  • Logo CNL
  • Revues.org